La perspective

Une vue en perspective est une approximation, qui permet de représenter un espace en 3D dans un espace en en 2D (votre tableau). Il existe plusieurs méthodes de représentation des objets en perspective. On ne s’intéresse qu’à la perspective utilisant des points de fuite. Un point de fuite est le lieu où des droites (des plans) parallèles semblent se rejoindre à l’infini. Les points de fuite sont toujours sur la ligne d’horizon (la hauteur de l’oeil de l’observateur, environ 1.5m au dessus du sol). La distance de l’observateur au tableau est environ de 1,5 fois la largeur du tableau. Les points de fuite doivent être éloignés des objets observés pour éviter des déformations exagérées. Les méthodes ci dessous datent en Europe des années 1450. Elles avaient été ébauchées par Vitruve (-50) et Wang Wei (vers 700).

1) Perspective à 1 point de fuite.

Les verticales restent verticales, les horizontales restent horizontales. Dans cette méthode les dalles sont des carrés. Méthode de construction de Alberti (perspective centrale) Les diagonales de chaque petit carré dans la projection sont confondues avec la diagonale du grand carré dans la projection. La méthode de Piero della Francesca est une simplification du tracé, basée sur les points de distance (à ne pas confondre). On trace sur la ligne d’horizon 2 points symétriques à une distance du point de fuite égale à la distance de l’observateur à son tableau. Ce sont les points de distance. On trace une grande diagonale du point de distance jusqu’au coin inférieur du carré. Les intersections d’une diagonale avec les lignes de fuite déterminent les horizontales. On n’a plus besoin de la vue (de coté) annexe. Les cercles deviennent des « élipsoïdes » dans la projection. Les sphères sont toujours des sphères (pas de déformation). Voir aussi A.Dürer

2) Perspective à 2 points de fuite.

Les verticales restent verticales, les horizontales se dirigent vers les points de fuite. Les objets placés dans des directions autres que les 2 directions pricipales, ont leurs propres points de fuite (toujours sur la ligne d’horizon). Grille d’aide à la construction perspective à deux points de fuite C’est la base des dessins d’architecture.

3) Perspective à 3 points de fuite.

Elle permet de construire des vues en plongée et en contre plongée. Le 3ème point de fuite est unique pour tous les objets représentés. Toutes les verticales des objets de l’espace fuient vers le 3ème point de fuite. cf:  les films d’animation, « le 5ème élément » etc.

4) Perspective forcée

Il est possible de créer des illusions d’optique lorsque certaines constructions « trichent » avec notre perception de la perspective. par exemple la fontaine Medicis du jardin du Luxembourg à Paris, qui donne l’illusion que le plan d’eau penche vers le monument. (le point de fuite du muret n’est pas sur la ligne d’horizon). C’est aussi le cas dans certaines publicités, ou des films comme « le seigneur des anneaux » où les personnages « plus » petits sont en fait plus loin dans la prise de vue.
Défilement vers le haut